Fandom

Desperate Housewives Wiki

1x14

818pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

  Saison 1 S2S3S4S5S6S7S8
La vérité cachée est le quatorzième épisode de la série.

RésuméModifier

Longtemps Lynette a dû supporter les horribles cadeaux que ses enfants lui offraient… cependant, aujourd’hui, Lynette est enfin ravie. Les garçons lui ont confectionné un pot de fleur dont elle est fière de présenter au reste de Wisteria Lane… et afin que tout le monde puisse partager sa joie, elle décide de l’entreposer devant l’entrée de sa maison ! Malheureusement, dès le lendemain, Mme McCluskey vient le récupérer… car on le lui avait volé ! En attendant, c’est la Saint-Valentin et tous les hommes du quartier s’affolent, préparant minutieusement, chacun à leur façon, une soirée spéciale ! Sauf Tom, qui comme d’habitude, a encore oublié mais il se rattrape finalement. Pendant ce temps, les filles s’interrogent au sujet de Mary-Alice et du nom « d’ emprunt » qu’elle utilisait en thérapie : Angela ! Susan en profite pour leur révéler le drame qui entoure la famille Young concernant Dana… Félicia (la sœur de Martha) rend visite à Paul Young car un bouquet lui a été adressé par erreur. Paul avait oublié cette commande, passée bien avant la mort de Mary-Alice. C’est alors que Félicia remarque une photo de sa femme et reconnaît Angela. Mais Paul s’énerve tout de suite… elle doit forcément faire erreur car sa femme se prénomme bien Mary-Alice ! Mais Félicia ne semble pas convaincue ; elle l’aurait connu il y a 15 ans dans l’Utah ! Gabrielle, d’une humeur massacrante, ordonne à sa bonne de nettoyer un endroit précis du plancher. Elle insiste lourdement et ajoute que c’est sa place ! ! Du coup, celle-ci se rebiffe et lui sort ses 4 vérités ! ! Gabrielle, choquée, l’a renvoie immédiatement ! Mike et Susan ont RDV dans un resto pour la St-Valentin… le soir même. Au même moment, Lynette cherche ses gosses partout et avec l’aide de Mike, ils réapparaissent. Celui-ci, en passant, fait clairement comprendre qu’il souhaite avoir ses propres enfants. Susan loupe une marche ! Lynette folle de rage use de la pression mentale pour dissuader ses enfants de voler à l’avenir… Puis, elle les oblige à rédiger une lettre d’excuse pour Mme McCluskey. Bree apprend par son psy que le problème sexuel de son mari risque de nuire à leur couple au long terme… elle décide d’en savoir plus. Gabrielle se retrouve à faire la « pin-up » au rayon literie… elle déteste ce nouveau job et ne fait aucun effort. Résultat, elle est virée. Lynette s’aperçoit que Mme McCluskey s’est introduit chez elle… Elle sort de ses gongs, ce qui ne perturbe pas du tout Carolyn McCluskey ! On lui aurait volé une pendule, faite par son fils, et elle est persuadée que les voleurs ne sont autres que les garçons de Lynette. Celle-ci, outrée, l’expédie hors de chez elle… Rex accepte de se confier… et révèle à Bree son besoin d’être dominé dans les relations sexuelles ! Bree reste perplexe. A l’aide d’une vidéo, Rex montre à Bree, un échantillon de ses préférences… Bree, qui a promis de tenter de le comprendre, ne voit qu’une seule explication… C’est un traumatisme lié à l’enfance. Rex lui rappelle sa promesse… alors Bree lui balance une gifle à travers la gueule et lui demande si « c’est bon pour lui » autant que ça l’a été pour elle. Susan est préoccupée par Mike au sujet des enfants. Elle en parle à sa fille, ce qui leur permet de renouer le dialogue. Julie conseille à sa mère de lui parler franchement. De son côté, Mike, toujours à la recherche d’indice concernant Deirdre, pénètre illégalement chez un homme âgé. Mais il se fait surprendre et le vieillard lui tire dessus ! Atteint au ventre, Mike se rend chez un ami médecin qui le recoud sans poser de question. Entre Carolyn et Lynette, la guerre est ouverte ! Mme McCluskey écrase volontairement le vélo de ses enfants. Lynette réplique en lui jetant des œufs… Gabrielle se rend dans une parfumerie afin de noyer son chagrin. A l’aise dans ce milieu, qui est un peu le sien, elle trouve une place de vendeuse / maquilleuse. Elle commence tout juste à retrouver le sourire lorsque débarque sa bonne ! ! Celle-ci en profite pour se venger et trouve un malin plaisir à se faire maquiller par son ancienne patronne. Mais Gabrielle garde la tête haute et ne se laisse pas démonter… Tom découvre un nombre incalculable d’objets volés dans la petite cabane de ses enfants. Il en informe Lynette qui prie pour que la pendule de Mme McCluskey n’y soit pas ! ! Malheureusement, elle est bien là et la première pensée de Lynette « Fais tes valises, on déménage ! » Après quelques recherches, Félicia, intriguée par le comportement de Paul et persuadée d’avoir raison, retrouve une photo de groupe lorsqu’elle travaillait au centre de rééducation dans l’Utah… et effectivement, Angela (as Mary Alice) était présente. La blessure de Mike s’est réouverte, il tente de résister à la douleur pendant que Susan s’évertue à lui faire comprendre qu’elle ne souhaite plus d’enfant… mais sa souffrance est trop grande et il quitte précipitamment le restaurant. Mike, couvert de sang, s’écroule devant Susan… Elle le suit à l’hôpital. Bree veut « tenter » la soumission sexuelle afin de comprendre son mari… du coup, Rex, aux anges, sort quelques accessoires pour mettre en scène un scénarii ! Bree compare alors cette « perversion » à du théâtre et accepte le jeu de rôle. Rex souhaite être attaché aux lit avec des menottes mais pas avant que Bree ne les passe au lave-vaisselle. L’explication de Mike ne semble pas convaincre le personnel de l’hôpital… De toute façon, la police va arriver. Susan demande à Mike ce qui s’est réellement passé et celui-ci lui explique qu’il s’est tiré dessus en nettoyant son revolver. Il n’a rien dit parce qu’il ne voulait pas gâcher la saint-valentin… Et si Susan ne veut pas d’enfant alors il l’acceptera car, pour lui, l’important c’est d'être avec elle. Susan est radieuse. Lynette, bien obligée de présenter des excuses, envoie ses enfants frapper à la porte de Carolyn McCluskey. Celle-ci accepte de les recevoir chez elle et leur apprend que son fils est mort lorsqu’il était enfant. Sa tristesse est palpable et on sent bien, au fond, qu’elle n’est pas si mauvaise… Elle leur répète que c’est mal de voler mais que c’est gentil d’avoir voulu faire plaisir à leur mère car il n’y a rien de plus grand que l’amour filial. Puis Lynette ramène des bijoux à Susan bien qu’ils ne soient pas à elle… Celle-ci, perplexe, découvre qu’ils appartenaient à Martha Huber ! ! De plus, il semblerait qu’ils soient couverts de sang séché. Mais Susan tombe de haut lorsque Lynette lui révèle que ses garçons les ont dérobé dans le garage de Mike. L’épisode se termine sur la notion de l’amour : il peut nous soutenir dans les moments difficiles (Carlos accueille Gabrielle de retour du travail) ; il peut nous motiver à consentir des sacrifices extraordinaires (Bree a enfin nettoyer les menottes) ; il peut nous contraindre à commettre des choses affreuse (le meurtre de Paul) ou à fouiner son nez dans les affaires du voisin (Félicia enquête sur la famille Young) ; il se perdure même après notre départ (Mme McCluskey et son fils)… Bref, nous recherchons tous l’amour mais certain, après l’avoir trouvé, préfèrerait ne jamais l’avoir fait. (Susan, bijoux en mains)


AnecdotesModifier

GénéralModifier

Bourdes et erreurs de continuitéModifier

Thèmes récurrentsModifier

3d 1.png
Linkss.jpg
Sexe-mini.jpg


Références culturellesModifier

Library.png
Movie reel.png
Testing, testing.png
Theatre.png
Television.png
Dés.png
Personality.png

Épisodes de référenceModifier

Galerie PhotoModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard